Cannabis (classé comme hallucinogène)

1.  Définition

Cette drogue illégale est la plus largement utilisée dans le monde. Elle vient de la plante cannabis sativa. Les feuilles, tiges et graines peuvent être séchées et fumées. Le cannabis est aussi un dépresseur puisqu’il peut calmer.

2. Noms argotiques

Les autres noms pour le cannabis sont beuh, herbe, pétard, joint, hasch et ganja.

3. Moyen de consommation

Les consommateurs de cette drogue fument les feuilles séchées. Ils peuvent aussi faire des gâteaux secs qu’ils mangent. L’huile est extraite des feuilles. Les gens la mangent, la fument ou la vaporisent.

4. Effets de la drogue sur le corps

Le cannabis est principalement utilisé pour le sentiment de relaxation ressentie après la consommation. Ce sentiment ne dure pas longtemps. Fumer le cannabis est plus efficace que le manger. Il faut beaucoup de temps au corps pour se débarrasser de la substance. Les effets secondaires agréables incluent un engouement pour la vie, des hallucinations, un sentiment de relaxation et l’impression d’être plus éclairé. Les gens commencent à voir le monde différemment en raison de l’altération des sens.

 

Le composant du cannabis qui permet de planer s’appelle le THC. Le THC est soluble dans la graisse ce qui veut dire qu’il est stocké dans les tissus graisseux. Selon le pourcentage de tissus graisseux et les quantités consommées, le THC peut rester dans le corps jusqu’à trois mois, ce qui en fait une des substances qui compliquent le plus pass a drug test.

5. Effets à court-terme

Les gens qui abusent du cannabis peuvent avoir les yeux rouges, souffrir de paranoïa, de perte de coordination et de confusion. Ils peuvent aussi avoir un appétit accru. Ils peuvent se sentir somnolents ou agité et avoir des pertes de la mémoire à court-terme.

6. Effets à long-terme

Sont possibles les effets à long-terme suivant :

  • Difficultés d’apprentissage
  • Irritabilité
  • Dommages au foie
  • Infertilité

Les gens se sentent aussi moins enthousiastes à propos de la vie et ont peu d’énergie. Le futur de les intéresse pas. Ceux qui veulent arrêter de consommer cette drogue ressentent un syndrome de manque.

7. Conclusion

Cette drogue n’est pas vue comme très dangereuse. Elle n’engendre peut-être pas des risques aussi importants pour la santé que la cocaïne par exemple, mais elle reste très addictive. Elle a de nombreux effets secondaires négatifs et cause un syndrome de manque. Le plus gros problème avec la consommation de cette drogue est qu’après un temps elle ne satisfait plus l’utilisateur qui passe à des drogues plus dures.…

crack in a pipe

Crack (classée comme stimulant)

crack in a pipe

  1. Définition

Le crack est une forme purifiée de cocaïne qui se fume. Le crack est une stimulant par nature et il crée dans le corps des effets très appréciés des drogués. Ce genre d’effets plaisants masquent le réel problème qui va avec la dépendance au crack. L’utilisation de crack est reconnaissable de différentes façons.

  1. Noms argotiques

Le crack dérive de la cocaïne qui est généralement connue comme cristaux, poudre blanche, dope, parmi d’autres noms argotiques. Il tient son nom du bruit de craquement qui se produit quand on l’allume et qu’on le fume. C’est une drogue addictive simplement car elle a la capacité de créer immédiatement un sentiment d’euphorie intense dont il n’est pas aisé de revenir une fois qu’on y a goûté.

  1. Moyens de consommation

Le crack se fume. Ce qu’il faut retenir à propos du crack est sa capacité à rendre dépendant immédiatement. Le consommateur dépend totalement de la drogue si bien que ses  capacités mentales diminuent jusqu’à ce qu’il obtienne une nouvelle dose. Il est malheureux il soit si facile à obtenir dans la rue en raison de son faible coût de fabrication.

D’autre part, il peut y avoir tout le matériel qui va avec le crack, incluant le papier aluminium, des pipes en verres, des sachets et des briquets. La personne peut avoir des marques de brûlure sur ses lèvres ou les doigts à cause du contact avec la pipe chaude ou des objets servants de réchaud pour fumer le crack.

  1. Effets de la drogue sur le corps

Cette drogue provoque une sensation d’euphorie qui est extrêmement plaisante. Une personne qui consomme cette substance pour la première fois peut apprécier cela et peut choisir d’en reprendre. Une activité sexuelle intense est également constatée chez un individu sous l’influence du crack.

Les utilisateur de cracks ont de brusques changements d’appétits et d’habitudes de sommeil.

  1. Effets à court-terme

Comme tous les stimulants, il accélère le métabolisme ce qui peut avoir comme conséquence des habitudes alimentaires étranges. En ce qui concerne le sommeil, les consommateurs de crack sont le plus souvent éveillés. Quand ils consomment, ils peuvent rester éveillés pour une longue période. Ils peuvent facilement rester éveillés pendant des jours sans prendre aucun repos. La consommation de crack peut modifier la personnalité. Les consommateurs en sont conscients et développent donc une certaine peur.

Un des principaux symptômes de la consommation de crack sont des problèmes financiers, puisqu’un individu devient si accro à la drogue qu’il continue à en vouloir plus et va dépenser une fortune pour en obtenir. Beaucoup de consommateurs de crack peuvent voler ou aller très loin pour leur prochaine dose.

Un autre symptôme est que le consommateur va seulement vouloir interagir avec d’autres consommateurs, principalement des consommateurs de crack. Il peut aussi passer énormément de temps seul, à consommer la drogue.

Comme tous les stimulants, le symptôme principal est une soudaine décharge d’énergie. Si un individu est sous l’influence de la drogue, il devient soudainement hyperactif et développe une attention accrue. Il est extrêmement sensible aux sons.

Il y a aussi des symptômes physiques comme un changement d’apparence physique, une perte de poids, de l’insomnie et les pupilles dilatées. Un consommateur de crack peut sembler paranoïaque quand il plane ou avoir l’air “hors-jeu”. Quand il est en descente, il va se sentir extrêmement déprimé.

Certains des symptômes liés à la consommation de crack incluent, entre autres, une hypertension artérielle, des risques cardiovasculaires, des attaques, un comportement paranoïaque, des plaies et des cloques autour de la bouche, des problèmes respiratoires.

L’accro au crack est très sensible, ce qui peut entraîner des sautes d’humeur enchaînant des hauts et des bas, de l’euphorie à la tristesse profonde.

  1. Effets à long-terme

La dépendance est en réalité une condition où le corps commenceraient à chercher la substance addictive. Les signes et symptômes peuvent commencer à s’installer si la drogue n’est pas prise. D’un autre côté, l’habitude rend les cellules insensibles à la quantité habituelle de drogue si bien que les effets ne sont plus ressentis qu’en augmentant les doses.

  1. Conclusion

Une attention particulière doit être apportée au problème de plus en plus présent de l’abus de crack. Des programmes de sensibilisations et d’éducations sont les meilleures mesures préventives, en particulier avec les jeunes, à risque de consommer du crack.

Dans le cas d’une addiction, le meilleur traitement est un séjour en centre de désintoxication. Y entrer le plus rapidement possible est important car continuer de consommer peut entraîner des dégradations physiques voire causer la mort. Il y aura toujours des professionnels qualifiés pour travailler avec vous.

Apporter de l’aide à un proche dépendant est un important mécanisme de soutien durant cette période difficile car se désintoxiquer du crack est extrêmement difficile.

Héroïne (classée comme opiacé)

Héroïne (classée comme opiacé)

  1. Définition

L’héroïne est une drogue de la famille des opiacées. L’opium, la morphine et la codéine en font également partie. Tous sont des dépresseurs. Ils ralentissent le cerveau et diminuent l’activité neuronale et les consommateurs se sentent calmes et sédatés.

  1. Noms argotiques.

Les noms argotiques sont came, Hélène, brune, chocolat.

  1. Moyen de consommation

Cette drogue peut être fumée ou injectée. Les consommateurs peuvent aussi la sniffer. Parfois elle est roulée dans une cigarette ordinaire ou un joint de cannabis.

  1. Effets de la drogue sur le corps

Les gens qui consomment ressentent les effets secondaires plaisants suivants :

  • Une sensation d’intense bien-être et d’euphorie
  • Une sensation de chaleur
  • Du contentement et du confort
  • Une absence totale de douleur

La sensation d’euphorie est la raison principale pour laquelle cette drogue est consommée. Elle ne dure pas longtemps et on veut la ressentir à nouveau. On a vite besoin de plus de drogue pour atteindre le même effet, ce qui ajoute à l’addiction.

  1. Effets à court-terme

A court-terme, les consommateurs se sentent confus, nauséeux et ont un rythme cardiaque très lent. Ils ne peuvent pas dormir, ont une perte de coordination et une faiblesse respiratoire. Les consommateurs ont les pupilles rétractées, ont le tournis, sont pris de vertige et sont dans l’impossibilité d’uriner.

  1. Effets à long-terme

Certains des effets à long-terme sont les suivants :

  • Dépression
  • Constipation sévère
  • Énorme craquage émotionnel
  • Veine sclérosées (à cause des injections)
  • A cause des dommages cérébraux et des défaillances d’organes, les consommateurs meurent souvent d’une mort lente et douloureuse.
  1. Conclusion

C’est une des plus dangereuses drogue au monde. Les gens y deviennent souvent accro après une seule utilisation. Ils ont vite besoin de consommer plus pour obtenir le même résultat. Les symptômes de manque sont très sérieux. Cette drogue rend dépendant psychologiquement et physiquement, ce qui rend encore plus difficile la désintoxication.

Cocaïne (classée comme stimulant)

1. Définition

La cocaïne est un stimulant très puissant souvent utilisé dans les fêtes. C’est une poudre blanche faite à partir de la coca, une plante d’Amérique du Sud.

2. Noms argotiques

Coke, coco, crack, poudre, poudre blanche, C, ligne, dope, snifette, la blanche

3. Moyens de consommation

Les utilisateurs de cette drogue la renifle généralement par le nez avec une paille. Ils peuvent aussi l’inhaler ou se l’injecter. Il est possible de fumer certains types de cocaïne.

4. Effets de la drogue sur le corps

Cela dépend de comment la drogue est consommée. L’inhalation est le moyen le plus rapide pour la drogue d’atteindre le cerveau.

L’effet est rapide mais ne dure que quelques minutes. Le consommateur plane intensément et se crashe ensuite violemment. Il se sent extrêmement déprimé et irritable et ressent l’envie pressante de consommer de nouveau. Les effets secondaires plaisants incluent un sentiment de bien-être, une énergie et une confiance en soi accrues, un sentiment de pouvoir et le soulagement de la douleur. On peut aussi se sentir très alerte.

5. Effets à court-terme

Certains des effets à court-terme sont les suivants:

  • Perte d’appétit et nausée
  • Convulsions
  • Attaques cérébrales et mort soudaine
  • Dilatation des pupilles
  • Comportement violent

La personne peut aussi se sentir anxieuse, déprimée ou paniquée. La cocaïne cause des dommages aux poumons, au cerveau, aux reins et au cœur.

6. Effets à long-terme

Certains des effets à long-terme sont les suivants :

  • Dommages permanents aux vaisseaux sanguins du cœur et du cerveau
  • Délabrement des dents
  • Dépressions sévère
  • Hypertension
  • Crises cardiaques, attaques.

Le consommateur de cocaïne peut devenir dépendant même après une seule utilisation. Les tissus du nez subissent des dommages si le consommateur a sniffé la poudre.

La personne ressent des sautes d’humeur, une dépression intenses et se sent souvent épuisée.

7. Conclusion

La cocaïne est une drogue très dangereuse et a des conséquences sérieuses. Cette drogue implique d’énormes risques pour la santé. Même en l’utilisant une seule fois, on peut devenir dépendant.

Infographic by: visual.ly